Travailler chez soi : le point après 3 ans de pratique

Alors que je suis indépendante depuis octobre 2014, il me semble qu’un point pratique est à ré-aborder sur mon blog : le travail à la maison, ou « home office » comme on l’entend souvent maintenant. Je travaille depuis mon domicile depuis mes débuts d’indépendante. Je vous en parlais déjà ici en 2015 et expliquais comment je travaillais efficacement de chez moi. Le temps a passé, de l’eau a coulé sous les ponts et nous nous retrouvons donc 3 ans plus tard pour faire un point sur cette pratique. Je ne laisse pas plus de suspens : j’aime toujours autant travailler chez moi. J’y suis parfaitement épanouie et surtout, cela est lié, parfaitement installé. Une pièce de mon domicile est entièrement consacrée à mon bureau, je suis donc très à l’aise. J’ai de la place pour tout ce qui est informatique : ordinateur, écran, meubles de stockage, bibliothèque, imprimantes… La pièce est très lumineuse, le soleil m’inonde toute la journée (quand il se décide à pointer le bout de son nez) et je suis très satisfaite de mon matériel.

Après plusieurs années à pratiquer le home office, je suis convaincue que si j’en suis parfaitement satisfaite, c’est parce que je suis bien installée mais également parce que je suis quelqu’un qui aime travailler seul. La solitude me permet d’être très concentrée, me motive, ne me distrait pas et me faire avancer. Je suis en contact régulier avec le reste de mon équipe par téléphone, par email, en rendez-vous mais je trouve mon équilibre à travailler seule. Cela m’amène à dire que cette pratique ne correspond pas à tout le monde. Il faut être organisé et rigoureux. Egalement, ceux qui aiment voir du monde, ont besoin d’échanger avec des collègues dans la journée, ne sont sûrement pas fait pour travailler seuls chez eux. Il faut savoir s’écouter et se raisonner : si le travail à domicile est un grand confort, il faut cependant être très rigoureux. J’échange régulièrement avec d’autres indépendants, et selon les profils, certains préfèrent prendre des bureaux alors que d’autres sont très épanouis en travaillant chez eux. Et pour leurs clients, l’important est le résultat. À chacun sa façon de travailler.

Posted on: 16 avril 2018, by :

2 thoughts on “Travailler chez soi : le point après 3 ans de pratique

  1. Bonjour, je suis lycéenne et je voudrais savoir si vous avez déjà travailler pour une maison d’édition.

    Merci, Cordialement

  2. Bonjour,
    Non, pour la simple et bonne raison que je ne suis pas spécialisée sur ce secteur. J’estime que c’est une vraie spécialité qui nécessite d’avoir un carnet d’adresses bien spécifique.
    À bientôt !
    Camille

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.