Comment s’entourer lorsque l’on est attaché(e) de presse indépendant(e) ?

Comment s’entourer lorsque l’on est attaché(e) de presse indépendant(e) ?

Lorsque l’on travaille à son compte, il n’est pas toujours évident de se faire aider par d’autres professionnels. Par manque de temps déjà, car trouver la bonne personne demande d’y consacrer un minimum de temps, mais aussi parce qu’il faut apprendre à faire confiance, à déléguer, à se faire aider… Ce n’est pas forcément simple quand on a l’habitude de travailler seul(e).

Aussi, voici quelques conseils qui pourraient être utiles à d’autres attachés de presse, qui comme moi, se posent quelques questions :

  • se faire aider par d’autres attachés de presse ? Il arrive que pour une mission particulière ou à un moment donné, j’ai besoin de me faire aider par un(e) autre attaché(e) de presse. Et cela est très souvent positif : confronter sa façon de travailler avec celle d’un autre professionnel, avoir un point de vue extérieur permet de progresser dans son travail et dans sa mission. Il m’a toujours été très constructif de faire appel à d’autres attaché(e)s de presse durant une mission
  • se faire aider par un graphiste ? Si l’on n’a pas les compétences, autant déléguer à un professionnel capable de répondre à nos besoins. Pour un communiqué de presse, un dossier de presse, un site internet, ou tout autre support de communication, un graphiste ne pourra que vous aider dans la construction de la stratégie de communication de votre client. Alors, n’hésitez plus !
  • se faire aider par un comptable ? Tout dépend de votre statut et de votre comptabilité, mais c’est toujours du temps de gagné que de faire appel à un professionnel pour sa comptabilité.
  • se faire aider par un rédacteur ? J’essaie toujours, dans la mesure du possible, de rédiger moi-même les supports de communication de mes clients. C’est essentiellement parce que j’aime particulièrement écrire et que c’est une partie de la stratégie que j’aime créer et voir évoluer sous mon stylo. Pour d’autres, ce sera moins évident, et il sera peut-être intéressant de se faire aider par un professionnel.
  • se faire aider par un traducteur ? À moins d’être bilingue, se faire aider par un traducteur est très souvent une bonne idée puisque la traduction est un vrai métier ! Difficile de traduire dans une autre langue qui n’est pas la sienne, et de rendre le texte poétique et harmonieux. Je recommande donc de faire appel à un traducteur pour des besoins de ce type.

En règle générale, je pense qu’il faut savoir s’entourer, et bien s’entourer, pour pouvoir proposer à ses clients un travail de qualité et complet. Et pour ceux qui recherchent chaussure à leur pied, il existe de nombreuses plateformes de free-lances mais également des forums, sur Facebook notamment, qui permettent d’entrer en relation avec de nombreux professionnels.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.