Le « Community Management », complément d’une stratégie de relations presse

Je dis souvent que j’ai deux cordes à mon arc, c’est d’ailleurs le cas de beaucoup d’attachées de presse. Il est nécessaire de se diversifier et proposer à nos clients plusieurs solutions et plusieurs façons d’atteindre les objectifs fixés. Aussi, le community management est venu assez naturellement dans ma formation. Lorsque j’ai fait mes premiers stages, et notamment chez Guy Laroche, on m’a tout de suite demandé de m’occuper des réseaux sociaux. Ceux-ci en étaient alors à leurs débuts et beaucoup d’entreprises commençaient à se pencher très sérieusement sur leur cas.

Encore adolescente, j’avais créé une page fan d’une marque de prêt-à-porter française, que j’adulais autant que j’adorais. J’avais vite compris, alors que la page atteignait les 20 000 « j’aimes », l’importance que pouvait avoir une telle communauté.

Aussi, durant mes stages, je me suis fait la main sur Facebook, Twitter, Instagram, m’amusant aussi à communiquer, créer des contenus plus ludiques qu’institutionnels, à m’adresser directement aux communautés. Une fois embauchée, j’ai suivi une formation sur les réseaux sociaux, qui m’a confortée dans mon opinion. Lorsque je me suis lancée à mon compte, j’ai trouvé donc logique de proposer aussi cet aspect de ma formation.

Et maintenant, je travaille régulièrement en tant que community manager, en complément ou non d’une stratégie de relations presse, et toujours avec plaisir.

 

 

Posted on: 2 septembre 2015, by :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.