Do you blog ?

Lorsque j’ai décidé de me créer un site internet pour mon activité d’attachée de presse freelance, c’était pour développer mon business mais aussi pour éviter d’avoir à créer un blog que je devrais alimenter régulièrement. Même si j’adore écrire, lorsque je dois écrire, que c’est une obligation, j’y prends tout de suite moins de plaisir.

Néanmoins, j’ai bien vite compris qu’il était indispensable d’associer un blog à mon site.

C’est déjà une question de référencement. Lorsqu’un site est alimenté régulièrement par de nouvelles informations et de nouveaux contenus, il est mieux référencé.

Aussi c’est une question de contenus, je trouve malgré tout qu’il est intéressant pour le visiteur de découvrir plus que la vitrine parfois froide d’un site internet. Dans ma profession, je pense qu’il est nécessaire de se livrer, par entièrement et toujours dans le cadre professionnel, mais il est important de dévoiler une partie de sa personnalité. Et écrire, c’est se dévoiler. Même si je n’aborde que des thèmes professionnels, j’espère qu’au travers mes articles, vous, visiteurs, me découvrez un peu plus. J’espère aussi que mes articles témoignent de mon dynamisme et de ma volonté de toujours progresser. J’aime partager les événements auxquels je participe et les sujets sur lesquels je travaille. Cela permet déjà de complètement m’immerger dans mon sujet mais aussi de le faire découvrir à d’autres.

Enfin, c’est une question de profession. Être attachée de presse et rédactrice et ne pas avoir de blog, c’est un peu le serpent qui se mord la queue. Un blog est une formidable vitrine pour une attachée de presse freelance. Il permet aux visiteurs d’identifier le registre du blogueur, de connaître ses centres d’intérêt et d’apprécier son style rédactionnel.

Et finalement, je suis bien contente de mon blog, que je construis doucement mais sûrement, de mes articles que je partage avec plaisir et des mots que j’arrive à poser sur la toile sans prétention, juste dans l’idée de partager mes actualités.

Do you blog ?

Posted on: 31 mars 2015, by :