Faut-il être à Paris pour travailler en freelance ?

Faut-il être à Paris pour travailler en freelance ?

À l’ère du « tout freelance », on se pose forcément également la question du travail à la maison. Et qui dit travail à maison dit également forcément à l’extérieur, parfois loin de ces clients. Travailler loin, oui, mais à quel point ? Lorsque je dis que je suis attachée de presse freelance, on me dit souvent « c’est chouette, tu peux travailler d’où tu veux ». Sur le papier, effectivement, je peux travailler d’où je veux tant que j’ai mon ordinateur portable et une connexion wifi : de chez moi bien sûr, d’un espace de co-working, d’un café, depuis mon lieu de vacances. Mais dans les faits, il m’est tout de même indispensable de travailler quotidiennement à Paris, ou du moins en Ile-de-France.

Je dis cela pour mon cas particulier, dans ma situation et sûrement pas pour toutes les autres centaines, milliers de personnes qui travaillent en freelance, et même pour les autres attachés de presse indépendants. Je dis cela car, à titre personnel, j’ai besoin de bouger, de faire des rendez-vous en extérieur, de rencontrer des journalistes et la plupart des rédactions se trouvent à Paris.

Je dis cela également car j’adore cette ville et que je trouve que c’est l’endroit parfait pour travailler en freelance. Dans mon cas, donc, je pense qu’en tant que freelance, j’ai besoin d’être à Paris pour travailler et m’épanouir. C’est d’autant plus un atout que si j’ai besoin de me déplacer dans d’autres villes ou à l’étranger pour mon travail, je simplifie mes trajets.

C’est donc mon équilibre personnel, j’estime que ma place est en Ile-de-France pour pouvoir m’épanouir dans mon travail. Et vous, d’où travaillez-vous ?

2 commentaires

Habiter près de Paris… d’accord, ou sinon vivre plus loin et organiser un ou 2 jours par semaine à Paris pr ses RDV 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.